Pierre-Olivier Gaumond

Pierre-Olivier Gaumond est étudiant au doctorat en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur l’intégration des sciences dans les dramaturgies québécoises contemporaines. Il a reçu le prix du chercheur émergent de la SQET en 2021 pour son mémoire de maîtrise, qui porte sur l’imaginaire médical à l’oeuvre dans la dramaturgie de Sarah Kane. Il contribue à l’ouvrage Imaginaires techno-scientifiques III (parution en 2024), ouvrage interuniversitaire né d’une collaboration entre des chercheur·euses de l’UQAM et de l’Universitié de Sao Paulo (Brésil), dans lequel il enquête sur les formes de théâtralité cachées dans l’Introduction à la médecine expérimentale (1865) de Claude Bernard. Depuis 2021, il fait partie du projet de recherche Réécrire la forêt boréale, dirigé par les professeur·es Jonathan Hope (UQAM), Catherine Cyr (UQAM), Cassie Bérard (UQAM) et Miguel Montoro Girona (UQAT), où littéraires et écologistes explorent des écritures informées par les réalités et les savoirs de la recherche en écologie forestière. Il est également membre du conseil d’administration de la Société québécoise d’études théâtrales (SQET), dont il codirige l’axe de recherche Théorie et critique, conseiller dramaturgique dans de multiples projets d’arts vivants et co-organisateur de l’organisme Écotone – Espace d’expérimentation, voué à soutenir les pratiques de recherche des artistes.