Maude Pilon

Le travail de Maude Pilon découle de ses manières indisciplinaires de lire. Elle s’intéresse aux soulèvements qui maintiennent le désordre matériel, mémoriel, social, mental, filial, nerveux, amoureux, immunologique, théorique. Écrivaine, enseignante, artiste pressière, elle pratique le livre d’artiste et manœuvre dans divers contextes, collaboratif, académique, syndical, médical. Ses textes et contributions à la recherche sont publiés chez des éditeurs (Les Herbes rouges, Le Noroît/Omri, Le lézard amoureux) et en revue (Esse, Littérature québécoise, Cahiers de l’IREF, Cigale, Tripwire, Watts, Estuaire, Mœbius) au Québec, en France et aux États-Unis.

Contenu(s)