Marie-Claude Garneau est candidate au doctorat en lettres françaises à l’Université d’Ottawa et membre étudiante du Réseau québécois en études féministes (RéQEF). Ses travaux de recherche portent sur la question de liberté de choix dans la dramaturgie des femmes au Québec, entre 2015 et 2019. Elle est coautrice de l’essai indiscipliné La coalition de la robe, publié en 2017 aux Éditions du remue-ménage, ainsi que codirectrice de la nouvelle collection de théâtre féministe La Nef, chez la même maison d’édition.